Google Reviews 4.9 | +500 avis

Google Reviews 4.9
+500 avis

icon calendar

Vivre sur la Costa Brava : notre guide complet

Elle est l’une des plus belles côtes de l’Espagne, mais on ne sait, en réalité, pas grand-chose de cette sublime région, d’une richesse naturelle et culturelle infinie.

Surnommée “la côte sauvage”, la Costa Brava est située dans le nord-est de la péninsule. Souvent assimilée à tort à Barcelone ou au sud de la France dont elle est géographiquement très proche, la Costa Brava a sa propre identité et regorge de secrets et de mystères.

Sommaire

Présentation

C’est Ferran Agulló i Vidal, un journaliste, poète, gastronome et une figure clé dans la culture catalane du XXᵉ siècle qui a donné son nom à cette région en 1908. La Costa Brava, c’est, littéralement, “la côte abrupte”, “la côte rude” en catalan. Elle est en effet caractérisée par ses falaises rocheuses qui donnent naissance à une multitude de petites criques, et qui se jettent dans les eaux bleues de la Méditerranée.

Histoire de la Costa Brava

L’histoire de la Catalogne, et celle de la Costa Brava qui en fait partie, est complexe. Quelques faits importants ont jalonné les siècles et contribué à façonner son identité, une singularité catalane qui a gagné en force après la guerre civile espagnole et la répression franquiste.

  • Antiquité et Moyen ge : la Catalogne a été influencée par les Romains et les Wisigoths. Sous la couronne d’Aragon, les Comtés catalans ont gagné une autonomie importante.
  • Union avec l’Espagne : au XVᵉ siècle, le mariage des Rois Catholiques a uni les couronnes de Castille et d’Aragon, intégrant ainsi la Catalogne à l’Espagne.
    Guerre de Succession d’Espagne : après la
  • Guerre de Succession, au début du XVIIIᵉ, des décrets ont supprimé les institutions et les lois catalanes.
  • On ne le sait pas assez, au XIXe siècle, la Catalogne a été le fer de lance de l’industrialisation en Espagne.
  • XXe siècle : la période de la dictature de Franco a été marquée par une très forte répression culturelle. L’usage du catalan a alors été interdit dans les lieux publics. Cette censure a renforcé le sentiment national catalan. Dans la région, la résistance à la dictature a ainsi souvent été liée à la défense de l’identité catalane. Après la mort de Francisco Franco, la transition vers la démocratie a permis un renouveau de la culture et de la langue catalanes, ainsi qu’un regain d’autonomie. La dictature franquiste a donc joué un rôle déterminant dans la consolidation de l’identité catalane contemporaine.
  • XXIe siècle : le mouvement indépendantiste a gagné en force, culminant avec le référendum de 2017 et la déclaration unilatérale d’indépendance, non reconnue par l’Espagne et la communauté internationale.
  • 2023 : aujourd’hui, la Catalogne n’est toujours pas indépendante. Des négociations entre les gouvernements espagnol et catalan ont en revanche conduit à reconnaître la singularité de cette communauté au sein de l’Espagne et à accroître sa présence dans les institutions de l’Union européenne.

Deux langues pour une même région

Sur la Costa Brava, deux langues officielles coexistent depuis 1979 : le castillan et le catalan, qui a de plus en plus de poids ces dernières années.

En Catalogne, le système éducatif utilise principalement le catalan comme langue d’enseignement. Les écoles publiques et la plupart des écoles privées situées sur la Costa Brava dispensent ainsi leurs cours en catalan, conformément à la politique linguistique de la région.

Géographie de la Costa Brava : un territoire “puzzle”

La Costa Brava forme une frontière naturelle avec la côte Vermeille au nord, tandis qu’au sud, elle est bordée par la Costa del Maresme.

Elle s’étire de Blanes, au sud, jusqu’à Portbou, près de la frontière française. Elle englobe les secteurs (comarques) de l’Alt Empordà, du Baix Empordà et de la Selva le long du littoral, ainsi que le Pla de l’Estany et le Gironès, dans l’arrière-pays. Gérone, la capitale du Gironès et une des villes de la Costa Brava les plus connues dans le monde, notamment grâce à sa cathédrale et à son aéroport.

Nous aimons dire que la Costa Brava est un territoire “puzzle”, composé de zones hétéroclites qui forment un tout harmonieux. Voici ce qu’il faut retenir sur les principales pièces du puzzle qui composent la région :

  • Alt Empordà : l’Alt Empordà est la porte d’entrée de la Catalogne. Elle est prisée par les résidents français, car c’est la zone la plus proche de la frontière avec l’hexagone, au nord donc. Son littoral aux eaux claires, sa biodiversité marine, ses vignes, ses oliviers et son arrière-pays fertile en ont fait un pôle d’attraction majeur. Le parc naturel du Cap de Creus à la beauté saisissante est un immanquable. Ses dolmens et menhirs lui confèrent une identité mystique, presque magique. Le relief accidenté et la tramontane ont fait l’identité de la région. Les villes de Portbou, Cadaqués et Figueres, sont les plus célèbres. Salvador Dalí a posé son empreinte indélébile sur l’Alt Empordà. L’excentrique surréaliste et la région sont indissociables.
  • Le Gironès : situé dans les terres, le Gironès incarne l’esprit d’entreprise de la région. La ville de Gérone occupe une position stratégique, à la fois proche de la frontière française et de Barcelone. Cela la rend attrayante pour le commerce, le tourisme et les échanges culturels. Cette ville universitaire au riche patrimoine historique, est bien desservie par un aéroport international. Elle est le berceau de l’un des architectes catalans les plus célèbres du XXème siècle, Rafael Masó, contemporain de Gaudí. Elle abrite d’ailleurs un musée qui lui est dédié.
  • Le Pla de l’Estany : son nom signifie “la plaine du lac” car la zone se concentre et s’articule autour du Lac de Banyoles, son élément phare. Elle est située juste au nord du Gironès. Principalement agricole, la région dispose d’industries historiques (le textile, le mobilier, le cuir, le fer et le cuivre). Situé dans l’arrière-pays de la Costa Brava et proche de la côte méditerranéenne, le Pla de l’Estany se distingue par son paysage rural et ses petites villes calmes qui contrastent avec les zones côtières touristiques et animées de la Costa Brava.
  • Baix Empordà : le Baix Empordà, c’est le cœur battant de la Costa Brava, situé au sud. La région mène à une côte escarpée et à une infinité de calanques. Des stations balnéaires colorées à taille humaine et des villes historiques fortifiées jalonnent le coin, et témoignent de son riche passé. La Bisbal d’Empordà, entourée de villages médiévaux et de collines, célèbre pour sa céramique, est considérée comme le coeur du Baix Empordà.
  • La Selva : c’est l’extrémité sud-ouest de la Costa Brava et elle se caractérise par un paysage de falaises, de bois, et par la présence de sources thermales historiques. Dans la région, Blanes, Lloret de Mar et Tossa de Mar sont des destinations touristiques majeures. Plages, criques, parcs naturels (le Montseny), châteaux médiévaux, relief varié de l’arrière-pays, la région est riche.

Tout au long de l’article, nous évoquerons des villes et villages de la Costa Brava. Ils sont nombreux et nous avons choisi de nous attarder sur certains d’entre eux pour éviter d’être exhaustifs.

La Costa Brava et le tourisme

La fin de la pandémie a vu le retour des touristes sur la Costa Brava. Elle attire les voyageurs du monde entier. En 2022, elle a accueilli plus de 8 millions de visiteurs sur ses côtes. 2023 devrait être un bon cru, la région a comptabilisé 3, 6 millions d’arrivées sur les trois mois d’été seulement.

Un point auquel nous tenons, la Costa Brava est victime de son succès, traitez-la avec amour et respect pour éviter que sa nature se détériore. Les associations comme SOS Costa Brava nous font prendre conscience d’à quel point ce paradis naturel est menacé. ​​

Si vous voulez acheter une propriété sur la Costa Brava pour pouvoir en profiter toute l’année, prenez rendez-vous en ligne avec notre équipe. Elle répondra à toutes vos questions en français et pourra se charger de votre projet de A à Z.

Les avantages de la Costa Brava

Son littoral est spectaculaire, ses villages ont un charme suranné, son climat, sa gastronomie et ses habitants sont “délicieux”. En bref, les avantages de la Côte Sauvage sont nombreux.

La nature à portée de main

Nous l’avons effleuré, la Costa Brava, c’est 206 kilomètres de côte émaillée de calanques aux eaux claires, une alternance de falaises et de dunes baignées d’une lumière splendide. Il y a sur la Costa Brava une infinité de criques secrètes, des parcs naturels (8 au total) somptueux et qui font l’objet de toutes les attentions. La région a tout à offrir aux amateurs de nature, de sports en extérieur et de farniente.

La météo

Les hivers y sont doux, les étés chauds et l’air pur. La région jouit d’un climat méditerranéen idéal, propice aux activités extérieures toute l’année, de la baignade aux randonnées. C’est parfait quand on a des enfants ou pour s’entretenir lorsqu’on est à la retraite.

La vitalité culturelle de la Costa Brava

La Costa Brava est une ode à la culture. Cela aussi, c’est essentiel si l’on veut s’y installer avec des enfants ou bien y prendre ses quartiers à la retraite. Pas d’ennui à l’horizon.

Il y a des centaines d’itinéraires possibles mais, notre voyage culturel démarre au sud. Loin de l’agitation urbaine, dans les ruelles de Tossa de Mar où, comme dans celles de nombreux villages côtiers, le passé médiéval de la Catalogne prend vie.

Pour les amateurs de peinture, Pablo Picasso et Salvador Dalí ont tous les deux vécu dans le village blanc de Cadaquès, plus au nord. Dalí y a passé son enfance et plus tard, il y a installé sa maison-atelier. Ils ont nourri la région autant qu’elle les a nourris.

Près de la frontière, le monastère de Sant Pere de Rodes, sur la baie de Llançà, accueille quant à lui, celles et ceux qui sont à la recherche d’une expérience spirituelle. Sa situation privilégiée, dans le parc naturel du Cap de Creus, leur donnera l’occasion de profiter d’un panorama exceptionnel sur la Méditerranée.

Terre d’accueil, la Costa Brava et ses habitants ont toujours ouvert les bras à la nouveauté et à l’échange culturel. Les festivals de musique et les activités culturelles, nombreuses en été, témoignent de cette ouverture. Le festival international de la Porta Ferrada à Sant Feliu de Guíxols, le festival international Castell de Peralada et le festival international de musique de Torroella de Montgrí font le plein chaque année. Gérone se distingue par son festival de théâtre (Temporada Alta) et la région offre aussi divers festivals d’art contemporain et de nouvelles scènes.

Les avides de culture peuvent accéder au programme culturel de la région en cliquant sur cette page.

La gastronomie terre/mer de la Costa Brava

Ferran Agulló, le poète catalan qui a donné son nom à la région, était également un fervent défenseur de la cuisine catalane. Selon lui, elle a toujours été un élément distinctif de la culture nationale. Un siècle plus tard, la Costa Brava reste ce paradis gastronomique qu’il chérissait.

La région est célèbre pour ses fruits de mer et ses poissons frais, ses plats locaux et ses vins renommés. Sa gastronomie reflète l’héritage culturel et géographique de la région.

Le suquet de peix (ragoût de poisson), le riz à l’araignée de mer (cabra de mar, en catalan), la truita de bullit (une omelette de légumes frits cuisinée sans œufs), etc. il existe mille et unes spécialités sur ce bout de terre, chacune offrant une expérience culinaire unique où la richesse et la diversité de la cuisine régionale s’invitent à la table. La région propose aussi des vins et du cava de qualité.

À noter pour les gourmets, la Costa Brava a vu émerger ces dernières années des chefs innovants de renommée internationale. Joan Roca est par exemple à la tête du célèbre restaurant El Celler de Can Roca à Gérone et se démarque avec une cuisine qui allie créativité et traditions catalanes. Le restaurant Miramar à Llançà, dirigé par ​​Paco Pérez, est quant à lui, un emblème de la gastronomie de la Mar d’Amunt. Cette région pittoresque se situe à la frontière entre terre et mer, s’étirant du Cap de Creus jusqu’au Cap Cerbère. Le restaurant propose une expérience avant-gardiste en bord de mer.

Vous aussi, vous avez l’eau à la bouche ?

Proximité avec la France

La côte sauvage est frontalière avec la France et offre une proximité tant kilométrique que culturelle avec l’hexagone. C’est un avantage certain pour les Français qui souhaitent investir en Espagne.

À seulement quelques kilomètres du sud de la France (40 kilomètres à peine si l’on prend Figueres comme repère), cette région catalane partage des influences culturelles, artistiques et culinaires avec sa voisine. Cette connexion historique entre la Costa Brava et la France se manifeste dans les échanges constants et l’histoire partagée des deux régions.

Le français est souvent parlé dans les commerces de la région et les habitants le comprennent bien. Ceux qui ne parlent pas (encore) espagnol, ne seront donc pas perdus. Et pour apprendre, découvrez les conseils de Karim Joutet, un professeur d’espagnol installé dans la région de Barcelone.

Vous avez un projet d’achat immobilier sur la Costa Brava ? Prenez rendez-vous en visioconférence avec nos spécialistes installés sur place. Ils peuvent vous accompagner dans la concrétisation de ce projet.

Transports

Point important auquel il faut réfléchir lorsqu’on désire s’expatrier, la Costa Brava bénéficie de bonnes connexions en termes de transport. Elle est très bien desservie par des routes et des autoroutes (notamment l’AP-7 qui longe la côte méditerranéenne). Plusieurs lignes de bus relient les villes principales de la région. La gare de Gérone offre aussi des liaisons ferroviaires vers Barcelone et la France, ainsi que des services à grande vitesse (AVE, Alta Velocidad Española). Des vols internationaux sont disponibles depuis l’aéroport de Gérone-Costa Brava, ce qui fait de Gérone un lieu idéal, surtout si l’on travaille entre la France et l’Espagne.

Inconvénients de la Costa Brava

Même si la vie sur la Costa Brava est, en grande partie, idyllique, il existe quelques nuances. Voici, selon nous, les inconvénients que vous devriez prendre en compte.

  • Il peut être difficile de trouver un emploi. Les médecins, aides-soignantes, agents immobiliers en trouvent, généralement, facilement. Évidemment, si vous avez la chance de pouvoir télétravailler depuis l’Espagne, foncez. Un conseil, sur la Costa Brava faites attention au piège de la saisonnalité des emplois. Pour en savoir plus sur le volet professionnel et découvrir tous les conseils de la rédaction de J’achète en Espagne sur ce sujet important, lisez notre article : “Travailler en Espagne, le guide complet pour les Français”.
  • Le catalan prédomine, ce qui peut être considéré comme un inconvénient par certains. La langue catalane prend, en effet, de plus en plus d’importance par rapport au castillan. Notamment depuis que les velléités d’indépendance sont grandissantes.

La vie peut être chère

Attention, la Costa Brava attire beaucoup de touristes et d’expatriés, elle est donc plutôt plus chère que d’autres régions d’Espagne. Les expatriés bénéficiant de revenus français (retraites ou salaires) disposeront d’un pouvoir d’achat plus important que la population locale.

Pour avoir un ordre d’idées, sachez que les prix à Gérone sont par exemple 0, 8 % plus chers que ceux de Madrid et 13 % plus chers que ceux de Valence (hors loyers).

Nous y reviendrons plus en détail, mais soyez avertis.

Le quotidien sur la Costa Brava

Qualité de vie

Vivre sur la Costa Brava, c’est profiter d’un quotidien détendu et passer ses journées dehors, été comme hiver. C’est aussi être entouré de gens accueillants, qu’il s’agisse de la communauté locale, qui est chaleureuse, ou des expatriés, très ouverts la plupart du temps. S’y expatrier, c’est donc aussi choisir un environnement multiculturel, forcément enrichissant. 

Il y a trop peu d’indicateurs officiels pour obtenir le chiffre exact de l’indice de qualité de vie dans la zone, mais il est bon. Il est même excellent concernant le climat (90, 65 sur une échelle de 0 à 100), la santé (85, 28 sur 100) et la pollution (25, 29, très faible donc). Ces chiffres sont calculés par le site Numbeo, sur la base de données collectées auprès des internautes vivant sur place. 

La communauté française sur la Costa Brava

L’avantage pour un Français souhaitant y poser ses valises, seul ou en famille, c’est qu’il existe une communauté francophone et qu’elle est solidement implantée.

D’après les données officielles du recensement, sur les 38 000 Français installés en Catalogne, 18 % (soit environ 7 000 personnes), vivent dans la province de Gérone.

Plusieurs associations francophones, notamment l’Amicale des Français de la baie de Roses, proposent un grand nombre d’activités sportives, créatives et culturelles. Vous inscrire dans ce type de structure vous permettra de tisser des liens avec des Françaises et Français avec lesquels vous devriez partager des centres d’intérêt, ne serait-ce que par votre amour de la Costa Brava.

Voici nos autres conseils pour faciliter votre intégration sur place :

  • Facebook : pensez à vous créer un profil Facebook si ce n’est pas déjà fait et à vous inscrire sur des groupes qui rassemblent les amoureux de la région. Citons par exemple : “Les français et francophones de la Costa Brava”, mais il y en a d’autres. Ces groupes organisent souvent des rencontres, idéales pour nouer des relations amicales, “réseauter” et même trouver des opportunités professionnelles.
  • Eventbrite : Eventbrite est une plateforme qui propose l’organisation ou l’inscription à un évènement. Choisissez votre zone et lancez-vous.

Si vous voulez faire comme eux et vous installer sur la Costa Brava, contactez-nous. Nos experts se chargeront de trouver le bien qu’il vous faut.

Le coût de la vie sur la Costa Brava ?

En termes de coût, la vie sur la Costa Brava est plus économique que la vie en France, bien que les prix des restaurants et de l’épicerie soient relativement élevés.

Pour faire le point sur cette question compliquée quand il s’agit d’une zone de cette ampleur, le mieux est de se centrer sur une ville principale, en l’occurrence Gérone. Nous avons choisi de la comparer à Aix-en-Provence, dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, au sud de la France. Il s’agit de deux villes de taille moyenne, bien connectées, proches de la mer, mais dans l’arrière-pays toutes les deux.

D’après la plateforme participative Numbeo, vivre à Gérone coûte 14 % moins cher que vivre à Aix-en-Provence. C’est sur le volet immobilier que la différence entre les deux villes est la plus frappante. Les chiffres diffèrent d’une source à l’autre, mais comptez un peu plus de 5 600 euros par mètre carré à Aix, contre 2 400 euros (d’après Idealista) à Gérone.

Autre point de comparaison intéressant, vous habillez vous coûtera environ 40 % de moins à Gérone, il en va de même si vous allez au cinéma. Pour prendre un taxi, vous devrez débourser 45 % de moins environ à Gérone ou encore 12, 5 % de moins pour faire le plein. Dîner au restaurant n’est pas beaucoup moins cher qu’à Aix-en-Provence, 5 % de moins en moyenne.

Pour une famille de 4 personnes, si l’on additionne les dépenses de logement, d’éducation, l’alimentation, les transports et les loisirs, il faut compter entre 1 600 et 3 100 euros mensuels en fonction du lieu de résidence et du style de vie.

La logique veut que, plus on s’éloigne des grands centres-villes et des villes touristiques, moins le quotidien est coûteux. Prenez-le en compte si vous avez une petite retraite ou un budget limité.

Le système de santé sur la Costa Brava

Sur la Costa Brava, vous n’aurez pas de problème pour accéder à des soins médicaux de qualité. Les habitants de la région peuvent compter sur des hôpitaux et des centres médicaux d’excellence.

D’un point de vue général, le système de santé national est bon, voire très bon. Pour en savoir plus sur son fonctionnement et connaître les démarches à effectuer pour pouvoir en profiter, consultez notre fiche pratique : “Fonctionnement de la sécurité sociale en Espagne”

Parmi les meilleurs hôpitaux, citons :

  • Hospital Universitari de Girona Dr. Josep Trueta. Il est classé parmi les meilleurs en 2023, y compris en cardiologie, pédiatrie, dermatologie et chirurgie plastique. Il est réputé pour ses services médicaux complets et ses installations modernes​.
  • Hospital Universitari de Bellvitge.

Le système scolaire sur la Costa Brava

Il y a quelques écoles françaises à Barcelone et dans sa région, mais pas directement sur la Costa Brava. Nous y reviendrons dans le chapitre suivant.

Certaines écoles proposent l’accès au programme Bachibac, qui combine le baccalauréat français et espagnol, facilitant l’accès à l’enseignement supérieur dans les deux pays. Les écoles locales sont parfaites pour les plus jeunes, y compris les francophones, offrant une éducation de qualité et favorisant l’intégration. L’enseignement est dispensé la plupart du temps en catalan. 

Voici la liste des établissements les mieux classés dans la ville de Gérone, où vivent plus de 6 % des Français d’Espagne d’après les données officielles du recensement. C’est la plateforme micole.net qui nous donne ces informations. Nous avons choisi de faire un pêle-mêle entre les établissements privés, publics et concertados, c’est-à-dire sous contrat avec l’État.

  • Colegio Institució Familiar Educació Les Alzines, c’est la meilleure école de la zone. Il s’agit d’un concertado, religieux et pour filles uniquement. L’avantage des concertados, c’est leur prix raisonnable pour une éducation de grande qualité. La scolarité coûte dans ces établissements, en règle générale, moins de 100 euros par mois.
  • Colegio Montessori Palau Girona. Cette école est privée, donc chère. Comptez autour de 700 euros chaque mois pour la scolarité de votre enfant. Il faudra y ajouter le prix du transport scolaire, de la cantine et des activités extrascolaires, le cas échéant. L’addition augmente vite, mais l’enseignement est d’excellence. Il est trilingue : anglais, castillan et catalan. Un point fort pour les étrangers.
  • Le colegio Maristes Girona, un concertado mixte et religieux.
  • Colegio Santa Eugenia. C’est le meilleur établissement public de la ville. Attention, il n’accueille les enfants que jusqu’à la fin de l’école primaire.

Si vous voulez approfondir sur le sujet de l’éducation en Espagne, nous vous recommandons la lecture de notre dossier : “Le système scolaire en Espagne”.

 

Vivre sur la Costa Brava

Pourquoi s’installer sur la Costa Brava ?

Sur la Costa Brava, dites au revoir au stress quotidien. 

La qualité de vie, c’est l’argument numéro 1 pour les familles et les retraités qui la choisissent. Elle est indiscutable. 

Météo clémente, nature, culture, peu d’embouteillages, villes calmes où plus dynamiques, infrastructures de santé, éducatives, sportives et commerciales de premier ordre pour un mode de vie sain et équilibré, etc. Vous avez tout sur place.

Où vivre sur la Costa Brava en famille ?

Ce sont les villes de Roses, de Lloret de Mar et de Calonge qui ont la préférence de Valentino, notre expert de la Costa Brava. Citons aussi Gérone, pour les plus urbains.

Où scolariser ses enfants ?

Les Français qui s’expatrient avec leurs enfants sont souvent à la recherche d’informations sur les lycées français d’Espagne. C’est un choix idéal pour éviter la rupture avec le parcours scolaire des enfants français, parfait aussi pour les petits qui changent de pays en milieu d’année scolaire. Évidemment, il peut y avoir des défauts. Le principal étant de freiner l’intégration de votre enfant en Espagne. C’est donc un choix très personnel.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils sont coûteux (autour de 700 euros de frais d’inscription, puis environ 500 euros mensuels pour la scolarité), qu’ils accordent une place grandissante à l’enseignement du catalan, et qu’ils dispensent une éducation d’excellence. Ils disposent d’un réseau de transport scolaire et proposent à leurs élèves de nombreuses activités après l’école. À ne pas négliger : le réseau des lycées français d’Espagne est un moyen idéal pour faire des rencontres et tisser peu à peu son réseau social.

En Espagne, il y a 23 établissements affiliés au réseau des lycées français. Cinq d’entre eux sont situés en Catalogne.

  • Lycée Français de Barcelone : situé dans la capitale catalane, il accueille les élèves de la maternelle à la terminale. Attention, les coûts sont élevés, il existe une longue liste d’attente pour y entrer et le catalan est prédominant.
  • École Ferdinand de Lesseps : également à Barcelone, elle couvre la maternelle et l’école élémentaire uniquement. L’ambiance y est familiale, mais il faut prendre en compte la nécessité de changer d’établissement pour l’entrée au collège.
  • Lycée Français Gava-Bon Soleil : localisé près de Barcelone, ce lycée offre des cours jusqu’à la seconde, puis une section Bachibac. Les installations sont modernes.
  • Collège Français International de Reus Marguerite Yourcenar : il est situé à Reus et propose des sections de la maternelle à la terminale.
  • Lycée Français Bel-Air : il est à Sant Pere de Ribes et offre un enseignement de la maternelle à la terminale.

Pour approfondir, consultez notre article : “Lycées français en Espagne : le guide complet”.

C’est décidé, vous voulez vous installer sur la Costa Brava ? Contactez-nous, nous pouvons vous aider à réaliser ce magnifique projet.

Vivre sur la Costa Brava à la retraite

Pourquoi s’installer sur la Costa Brava à la retraite ?

Parce que la région a toutes les qualités : ses infrastructures de santé de pointe dont nous avons déjà parlé, des terrains de golf (celui de Pals, construit dans une pinède est le plus ancien), sports nautiques, randonnées, riche patrimoine culturel, etc. En choisissant de vous installer sur ce littoral, vous prenez soin de :

  • Votre bien-être mental et physique : la proximité de la mer, c’est bon pour tout ! Les niveaux de sérotonine, de dopamine et d’ocytocine. Le soleil et sa vitamine D protégeront votre système immunitaire et vous donneront des couleurs toute l’année.
  • De votre vie sociale : nombreux sont les retraités francophones dans cette région. En suivant les conseils donnés plus haut, vous n’aurez aucun mal à créer des liens et à façonner une nouvelle vie, riche de rencontres, d’activités et de repas de rois.

En un mot, la Costa Brava, c’est un paradis pour démarrer votre nouvelle vie active, passé 67 ans.

Vous êtes convaincu ? Pour vivre sur la Costa Brava, contactez-nous. Nos spécialistes trouveront la propriété idéale pour vous.

Où vivre sur la Costa Brava à la retraite ?

Vous êtes nombreux à nous contacter avec cette question, alors, voici notre top 4 des villes et villages dans lesquels s’installer sur la Costa Brava lorsqu’on est à la retraite.

  • Gérone, c’est vraiment le joyau de la Costa Brava, une ville idéale pour les retraités français qui cherchent le dynamisme. Son riche patrimoine historique, ses ruelles médiévales et sa majestueuse cathédrale, donnent le sentiment de vivre dans un décor de cinéma. La proximité culturelle et linguistique avec la France rend l’adaptation facile et agréable. La qualité de vie est bonne et la ville est, nous l’avons vu, bien desservie par les transports. La montagne est à deux pas, la mer aussi, la gastronomie est divine, etc. À Gérone, les étoiles s’alignent.
  • Begur : Begur est connue pour son château médiéval et ses plages pittoresques comme Sa Riera et Aiguablava. Cette ville charmante attire les expatriés grâce à son ambiance tranquille, son patrimoine riche et ses vues imprenables sur la Méditerranée. La ville est un cocktail parfait entre culture catalane authentique et commodités modernes, ce qui en fait un lieu de vie idéal pour ceux qui cherchent à s’établir en Espagne tout en conservant une proximité avec la France.
  • L’Escala, une petite ville calme située le long du littoral. Elle est célèbre pour son patrimoine archéologique, notamment les ruines d’Empúries qui témoignent des époques grecque et romaine. La ville est également connue pour ses belles plages, sa gastronomie, en particulier les anchois de L’Escala, et ses festivals traditionnels. L’Escala offre un mélange de charme historique et de beauté naturelle, ce qui en fait une destination prisée des touristes et des amateurs d’histoire.
  • Roses et Calonge, situées à une heure de voiture l’une de l’autre, sont deux pépites pour les retraités. Elles ont la préférence de Valentino, notre spécialiste de la région, parce qu’elles proposent un environnement paisible et relaxant, mais aussi parce que les infrastructures y sont bien développées, notamment les services médicaux, les installations de loisirs et les espaces verts. Tout dans ces petites villes répond aux besoins des retraités. Les activités de loisirs variées, telles que les promenades le long du littoral, les activités nautiques et les terrains de golf, offrent des options pour rester actif. La richesse de la culture catalane, les festivals et les traditions leur permettent de s’immerger dans la vie locale. Le plus ? La facilité d’accès via l’aéroport de Gérone-Costa Brava.

Quelles formalités administratives pour s’installer sur la Costa Brava ?

D’un point de vue administratif, l’inscription au consulat français le plus proche (Barcelone) est recommandée pour les expatriés. L’enregistrement du véhicule et la demande du numéro NIE (le Numéro d’Identité des Étrangers) sont nécessaires. Anticipez !

Si vous cherchez des informations sur l’expatriation en Espagne, consultez notre guide complet : “Expatriation en Espagne, le guide complet pour les futurs expatriés.” Vous y trouverez les réponses à toutes vos questions.

Nous avons tourné une vidéo YouTube en collaboration avec Karim Joutet, le jeune professeur d’espagnol dont nous avons parlé en début d’article. Elle est à retrouver ici : “Achat en Espagne et expatriation, les conseils de Thomas Rouer”.

Que faire sur la Costa Brava ?

Notre top 3 des plus belles plages de la Costa Brava

  • La calella de Palafrugell : elle est située dans un charmant village de pêcheurs et bordée de maisons blanchies à la chaux. Une balade sur cette plage vous transportera à une époque où le village entier dépendait de la pêche. Ses petites barques, aux coques blanches ou colorées accostées sur le sable, se mêlent à l’immensité et à l’intensité du bleu de la Méditerranée pour vous faire voyager.
  • La platja de Aiguablava : située près de la ville de Begur, Aiguablava est célèbre pour ses eaux cristallines et sa dense végétation qui semble avoir été posée là pour protéger la crique. C’est une plage parfaite pour ceux qui sont en recherche d’authenticité dans un environnement naturel préservé. Notre conseil : allez-y hors saison si possible. Elle est encore plus belle lorsqu’elle est silencieuse.
  • La Cala Estreta de Palamós : cette petite crique sauvage vaut le détour. Située à moins de dix kilomètres de la ville de Palamós, dans le cœur de la zone naturelle de Cap Roig, elle est entourée par les pins et les falaises. Elle s’étend jusqu’à un grand récif central qui la sépare d’une autre plage (la Cala d’en Remendón). Sa beauté naturelle et ses eaux cristallines rivalisent avec la plage d’Aiguablava et offrent un cadre idéal pour la baignade ou les activités nautiques comme le kayak et la plongée en apnée. Si vous y allez, ne manquez pas de déjeuner ou de dîner à Palamós.

Les visites immanquables

Nous avons eu du mal à choisir, mais voici notre top 6 des visites immanquables.

  • Gérone : bien qu’elle ne soit pas située directement sur la côte, Gérone est une ville historique avec un quartier juif coloré, des remparts médiévaux, et un pont rouge conçu par Gustave Eiffel. La ville a également servi de lieu de tournage pour la série “Game of Thrones”​​. Les raisons ne manquent pas pour s’y arrêter, voire… pour y rester.
  • Cap de Creus : situé au nord de la Costa Brava, ce parc national est fait pour les amateurs de randonnées. Ses nombreux sentiers, ses criques rocheuses à l’abri des regards et ses plages secrètes​​ attendent les amoureux de la nature.
  • Tossa de Mar : cette ville côtière historique est construite autour de son château médiéval. Son vieux centre est charmant et ses magnifiques plages de sable doré​​ aussi. Simple et belle, elle a tout pour plaire.
  • Figueres : la ville de Figueres, à l’intérieur des terres, est célèbre mondialement pour être le lieu de naissance de Salvador Dalí. Le Théâtre-Musée Dalí est d’ailleurs l’attraction qui séduit le plus les visiteurs de passage. Plus qu’un musée, c’est une expérience. Il est impensable de visiter la Costa Brava sans y passer un moment.
  • Begur & Fornells : nous avons déjà cité Begur. La ville est réputée pour son quartier historique coloré et son château du XVe siècle. Quant à Fornells, c’est un village de plage tranquille avec un paysage côtier spectaculaire. Ces deux petites villes font le plein de touristes l’été, et il y a de quoi.
  • Cadaqués : impossible de passer à côté de ce joyau. La ville a gardé son charme traditionnel, avec ses ruelles étroites, son église sur la colline et ses criques de galets. Salvador Dalí (encore lui) a vécu dans une baie voisine et sa maison, désormais transformée en musée, est, elle aussi, un passage obligé.

Immobilier sur la Costa Brava

La région offre une gamme variée de propriétés, vous y trouverez des appartements modernes autant que des villas traditionnelles. Le marché immobilier est attractif et les prix, souvent plus abordables qu’en France.

Les prix à l’achat

Fin décembre 2023, la province de Gérone affiche des prix à l’achat à peine au-dessus de la moyenne nationale (qui est à 2 027 €/m2), d’après Idealista. Ils ont augmenté de 4, 4 % en 2023. Selon le portail immobilier leader en Espagne, c’est à Cadaqués que l’on achète le plus cher. Comptez 5 750 €/m2 pour une propriété. À l’inverse, c’est dans la ville d’Anglès, dans l’arrière-pays, qu’on achète le moins cher : 998 euros du mètre carré seulement pour y devenir propriétaire. Mais attention, la réalité du terrain diverge, car la zone est vaste. Nous avons interrogé Valentino, notre expert de la région, sur ce qu’il faut si l’on souhaite acheter sur la Costa Brava. Voici sa réponse : Le prix en moyenne se situe entre 2 500€ et 3 500€/m2. Pour un appartement de deux chambres, il faut compter à partir de 200.000€ environ et, pour une maison individuelle pour les vacances en famille, à partir de 300.000€.”

Rentabilité locative

En Espagne, la rentabilité locative est bonne, très bonne parfois. La moyenne est à 7 % au troisième trimestre 2023. Pour aller plus loin, nous vous recommandons chaudement la lecture de notre bilan : “les news de l’immobilier espagnol, deuxième semestre 2023”.

Sur la Costa Brava, vous pourriez tabler sur une rentabilité proche de cette moyenne nationale. Plus si vous faites des choix judicieux. Pour vous faire conseiller sur ce sujet, contactez nos experts.

Location touristique

C’est tentant et la location touristique a explosé de l’autre côté des Pyrénées ces derniers mois. L’offre a bondi de 40 % depuis le printemps dernier, elle représente aujourd’hui 10 % de l’offre globale.

Le pays de Cervantes et la Costa Brava en particulier, ont beaucoup d’atouts pour séduire les voyageurs et les rentabilités potentielles peuvent être énormes.

Mais ne vous lancez pas seul. Il existe une réglementation stricte et changeante pour réguler ce type de location. Les 17 communautés autonomes d’Espagne ne font pas face à ce phénomène de la même manière et n’ont donc pas adopté les mêmes règles pour l’encadrer. Seul un expert immobilier ou la mairie concernée peuvent vous orienter. Voici le point de vue de Valentino : “Sur le volet des locations type Airbnb, certaines villes comme Tossa de Mar ou Begur et sa région ont d’ores et déjà mis en place des restrictions ou interdictions pour octroyer de nouvelles licences touristiques. Il faut donc faire attention aux normes communales si l’on souhaite louer son bien en courte durée. Le rendement d’un appartement avec une licence touristique est d’approximativement 9 000€ / an alors que pour une maison, on est entre 12 000€-15 000€ / an.”

Pour en savoir plus sur la location touristique type Airbnb, lisez notre article : “Licence touristique en Espagne : le guide complet”.

FAQ

Quel est le coût de la vie sur la Costa Brava ?

Le coût de la vie peut être un peu plus cher sur la Costa Brava que dans les grandes villes d’Espagne, mais il reste raisonnable avec un excellent rapport qualité-prix en matière d’immobilier et de services. Pour une famille de 4 personnes, comptez entre 1 600 et 3 100 euros mensuels en fonction de votre lieu de résidence, mais aussi de votre style de vie.

Quelles sont les meilleures villes pour vivre sur la Costa Brava ?

Des villes comme Gérone, Tossa de Mar et Cadaqués sont populaires pour leur beauté, leur histoire et leur qualité de vie.

Y a-t-il des écoles internationales sur la Costa Brava ?

Oui, la région compte plusieurs écoles internationales offrant une éducation de qualité en plusieurs langues.

Comment est le climat sur la Costa Brava ?

La Costa Brava jouit d’un climat méditerranéen, avec des étés chauds et des hivers doux. Idéal en toute saison pour vivre en extérieur.

Vous avez un projet d’achat immobilier en Espagne ?

Faites-vous rappeler par un de nos experts sur place.

Vous avez un projet en Espagne ?

Cet article vous a plu ?

Évaluons ensemble la faisabilité
de votre projet immobilier

Vous avez une question ?

Nous vous rappelons sous 2 heures ouvrables

Êtes-vous encore là ?

Vous manquez de temps, prenez rendez-vous 

avec un de nos conseillers et nous répondrons à vos questions.