Google Reviews 4.9 | +500 avis

Google Reviews 4.9
+500 avis

icon calendar

La sécurité sociale en Espagne

Sommaire

Fonctionnement de la Sécurité sociale en Espagne

Informations générales et avantages de la Sécurité sociale espagnole

  • La Sécurité sociale espagnole (Seguridad social) propose, comme en France, un système de prévoyance collective. Il est financé par les cotisations sociales et les pouvoirs publics.
  • Elle offre aux bénéficiaires une protection contre la maladie (soins médicaux, médicaments, hospitalisation), la retraite, le chômage, l’invalidité et les accidents du travail.
  • Les cotisations sont généralement plus faibles qu’en France, mais elles ont été revues à la hausse en 2023.

Inconvénients de la Sécurité sociale en Espagne

  • Le système de santé espagnol est plus contraignant qu’en France, chaque bénéficiaire dispose automatiquement d’un centre de santé attitré et d’un médecin traitant.
  • Les remboursements sont aussi moins élevés qu’en France et certains soins ne sont pas du tout ou très peu pris en charge. C’est le cas des soins optiques ou dentaires. Il faudra souscrire à une assurance complémentaire pour être remboursé.

Différents régimes de Sécurité sociale

En Espagne, comme en France, il existe deux types de régimes de Sécurité sociale : un pour les salariés et un autre pour les travailleurs indépendants (autónomos).

Inscription à la Sécurité sociale en Espagne

Critères d’admissibilité : qui peut bénéficier de la Sécurité sociale en Espagne ?

Les personnes résidant et travaillant en Espagne légalement, les retraités espagnols, mais aussi les retraités expatriés légaux.

Processus d’inscription à la Sécurité sociale espagnole

Pour vous inscrire, suivez les 5 étapes suivantes :

  • Munissez-vous de votre NIE. Il s’agit du Numéro d’identification des étrangers, un préalable indispensable à toute expatriation en Espagne. Pour en savoir plus, consultez cette fiche pratique essentielle : “Comment faire le NIE ?
  • Faites-vous recenser. Sans padrón (certificat de recensement), pas de Sécurité sociale. Pour tout savoir, lisez notre fiche pratique sur l’empadronamiento.
  • Téléchargez en ligne et remplissez le formulaire S1 (si vous êtes retraité ou si vous avez travaillé en France) ou directement le modelo TA-1 qui permet l’affiliation à la Sécurité sociale espagnole si vous venez de trouver un emploi sur place par exemple.
  • Rendez-vous dans une agence de la Sécurité sociale en Espagne avec le formulaire dédié, votre NIE (original et photocopie) ainsi que votre Carte d’Identité Nationale ou votre passeport en cours de validité (original et photocopie).
  • Une fois inscrit, votre numéro d’affilié à la Sécurité sociale espagnole vous sera délivré.

Attention : disposer d’un numéro d’affilié à la Sécurité sociale ne garantit pas l’accès aux soins. Après l’inscription, vous devrez vous rendre dans le Centre de santé le plus proche de chez vous, avec l’ensemble des documents cités ci-dessus et votre numéro d’affiliation. Une carte temporaire d’assurance maladie (Tarjeta Sanitaria ou SIP) vous sera délivrée au guichet. Certains centres délivrent même la carte définitive directement.

Les prestations : quelle couverture sociale en Espagne ?

En Espagne, le niveau de couverture de la Sécurité sociale est élémentaire, comme en France. Il existe des mutuelles privées pour une couverture élargie. Il est essentiel de comparer les différentes options disponibles en examinant attentivement les conditions, les plafonds et la durée du contrat.

Notre conseil : si cela est possible, optez pour une assurance maladie privée. Cela vous permettra d’être mieux couvert. Elle vous coûtera de 50 à 100 €/mois en fonction des options. Attention, les mutuelles espagnoles fonctionnent différemment : elles désignent un réseau de médecins et de centres hospitaliers qui travaillent en parallèle du public. Pour être remboursé à 100 %, il faut donc uniquement s’adresser aux soignants et aux centres partenaires. La meilleure option serait de souscrire à une assurance internationale qui dispose d’une filiale en France. Vous serez ainsi couvert en cas de problème en France.

Bon à savoir : être affilié à la Caisse des Français de l’Étranger peut vous permettre de percevoir des remboursements complémentaires. Cette caisse a aussi signé des accords avec certains hôpitaux publics européens, cela vous évitera d’avancer les frais.

La carte Européenne d’Assurance Maladie

La CEAM, une alternative pour les séjours de courte durée

Les étudiants ou celles et ceux qui désirent rester en Espagne pour une courte période n’ont pas besoin de faire les démarches et de s’inscrire à la Sécurité sociale espagnole. Ils bénéficient de la gratuité des soins grâce à leur CEAM.

  • Cette carte est nominative et doit être obtenue individuellement, même pour les enfants de moins de 16 ans.
  • Elle est valide pendant deux ans.

Comment obtenir sa carte européenne d’assurance maladie ?

Pour obtenir votre CEAM, faites-en la demande à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ :

  • Par téléphone : en composant le 36.46.
  • Sur Internet : rendez-vous sur votre compte Ameli, dans votre espace personnel, rubrique “Mes démarches”.
  • Sur place : en prenant rendez-vous dans votre centre.

Les réformes récentes et les défis futurs de la Sécurité sociale en Espagne

Comme en France, les principaux défis de la Sécurité sociale espagnole sont la croissance démographique et la réduction des inégalités entre les générations. C’est dans cette optique qu’en 2023, le ministère de la Sécurité sociale a acté une augmentation progressive des cotisations et des pensions maximales.
Une contribution de solidarité est également créée. Elle sera progressivement appliquée aux salaires les plus élevés. Cela commencera par une contribution de 1 % en 2025, avec une augmentation de 0,25 point de pourcentage/an jusqu’à atteindre 6 % en 2045.
Enfin, depuis 2023, la cotisation des travailleurs indépendants est établie sur les revenus obtenus et elle peut être modifiée en cas de baisse ou d’augmentation de ceux-ci. Avant cela, ils pouvaient choisir le montant de leur cotisation.

Évaluons ensemble la faisabilité
de votre projet immobilier

Vous avez un projet en Espagne ?

+34 961 12 76 66

J’achète en Espagne © 2024. Tous droits réservés.

Vous avez une question ?

Nous vous rappelons sous 2 heures ouvrables

Êtes-vous encore là ?

Vous manquez de temps, prenez rendez-vous 

avec un de nos conseillers et nous répondrons à vos questions.